Ce qu'il aurait fallu faire !

Sur cette page proposons ce qu'il aurait fallu faire !

Le but du projet Linky est d'aider à la maîtrise de l'énergie électrique c'est à dire:
- en consommer le moins possible
- intégrer et permettre l'essor des productions locales ou décentralisées
- réduire progressivement la production centralisée d'origine nucléaire ou fossile
- moderniser un réseau de distribution vieillissant
- être économe des deniers publics.

Pour inciter les usagers à consommer moins, il faut jouer sur deux points:
- avoir un rôle de tiers payant prenant en charge tous travaux améliorant l'isolation des logements, réduisant les consommations les plus fortes (chauffage, climatisation)
- créer un tarif progressif faisant payer plus cher les gros consommateurs

Pour intégrer l'essor des énergies renouvelables décentralisées, il faut :
- moderniser le réseau de distribution en le maillant davantage
- répartir les productions en fonction des consommations afin d'obtenir un équilibre relatif

Grâce au maillage plus fort, il devient possible de réduire la production centralisée

Dans cette hypothèse, le LinkyConcentrateur reste nécessaire au niveau des concentrateurs locaux afin qu'Enedis connaîsse plus finement les variations de consommation et de production locales et sache s'il faut importer ou redistribuer de l'énergie aux mailles voisines.

Un LinkyUsager peut être placé chez l'usager qui relève une seule fois par mois à destination d'Enedis, qui relève toutes les minutes à destination d'un miniserveur web intégré utilisable par Internet ou par wifi de l'usager. Ainsi la courbe de charge usager est visible du seul usager lequel peut en déduire les actions d'économies d'énergie à réaliser.

Enedis dont l'Etat est actionnaire principal, en jouant le rôle de tiers payant dans les démarches économisant l'énergie, avance de l'argent ne lui coûtant presque rien (taux quasi nul). En revanche il bénéficie immédiatement après travaux, d'une réduction de la consommation et/ou d'une augmentation de la production renouvelable. Il bénéficie également des mensualités de remboursement des travaux qu'il peut fusionner avec la facture d'électricité; ces mensualités sont alors dégressives sur une durée à définir. Le fixe en fin de durée correspondant à la facture de consommation seule. La durée est déterminée par le montant des travaux à rembourser et par le montant de la première mensualité qui doit être égale ou très légèrement supérieure au montant de la facture avant travaux.

Pour inciter les usagers à faire ces travaux d'économie d'énergie ou de production d'énergie localisée, il faut mettre en place un tarif progressif: plus l'usager consomme en net(consommation-production), plus le kWh lui coûte cher. Il suffit d'établir des tranches de consommation; par exemple O à 200 kWh mensuels, 200 à 500, 500 à 1000, 1000 à 2000, 2000 à 5000. Le prix du kWh croissant à chaque fois qu'on change de tranche. L'abonnement doit être supprimé et inclu dans le prix du kWh, selon le principe que celui qui ne consomme rien ne paie rien. Tous les frais de location des compteurs, de charges de relève, d'entretien du réseau sont calculés globalement puis répartis au prorata des kWh consommés. A l'inverse la production nette est payée plus chère pour les tranches inférieures que pour les tranches supérieures, l'objectif étant d'inciter d'abord les nombreuses petites productions locales avant les productions plus centralisées.

Le LinkyUsager peut être programmé à distance par Enedis pour fixer les limites de tranches et même le prix du kWh de chaque tranche. Ainsi, le LinkyUsager devient capable d'afficher la consommation, la production et même la facture ou l'avoir mensuel !

 

Valid HTML 5 CSS Valide !    page hébergée par Association-Ginux et générée par web concept en :0.012 secondes