Infos sur la voiture électrique

La propagande pour la voiture électrique bat son plein.

Ces voitures sont belles, sûres, économiques, non polluantes. Leur autonomie ne cesse d'augmenter ! C'est l'avenir nous dit on !

Cette propagande est particulièrement mensongère. Oui, les voitures électriques sont aussi belles et aussi sûres que les voitures classiques. Mais tout le reste est faux, archi faux !

Elles ne peuvent être économiques car l'électricité utilisée pour leur recharge est plus chère que les énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) ou fissiles (uranium) utilisées pour produire de l'électricité. En France, le kWh électrique est bon marché pour l'usage industriel et même résidentiel. Il serait étonnant que l'état se prive de la TIPP lorsque nombre d'usagers rouleront en voiture électrique.

Voir cette courte vidéo

Au passage, notons que le compteur Linky joue un rôle important dans ce scénario que la CRE, EDF, Enedis et l'état français se sont bien gardés de dire et communiquer ! Les citoyens français sont littéralement manipulés par le gouvernement et les lobbies de l'énergie.

Les voitures électriques sont polluantes pour plusieurs raisons

- la fabrication de leur batterie est une gabegie énergétique. Cette énergie est majoritairement d'origine fossile donc très polluante. Si tout le parc automobile et de transports lourds bascule en tout électrique, il est fort probable que l'industrie électro-nucléaire ne puisse assurer ce supplément de consommation. Quand aux énergies renouvelables, leur essor dans ce pays est beaucoup trop lent pour permettre leur utilisation pour les véhicules électriques.

- la fabrication de leur batterie est une gabegie de métaux ou matériaux difficiles à extraire. Il faut retourner des tonnes de terres pour extraire quelques grammes des métaux et terres rares utilisées dans la construction des batteries. Cette extraction est donc dévastatrice de notre environnement et menace même des communes en Europe et en France !

- leur fabrication rend obsolète des véhicules anciens toujours en bon état de fonctionnement. La mise au rebut de matériel ancien, l'obsolescence de celui-ci par rapport au tout électrique est un énorme gâchis écologique.

- les pneus et les freins des voitures électriques ou non génèrent des particules fines néfastes pour la santé

- la multiplication des voitures individuelles électriques ou non plus souvent à l'arrêt que roulantes est un gâchis écologique. A quoi bon toujours vouloir sa petite auto, bien pratique il est vrai, quand on réalise que la plupart du temps elle encombre nos garages, nos parkings et la route en cas de bouchons !

On peut donc être sûr que la voiture électrique ne diminuera pas la pollution de la planète mais plutôt qu'elle va l'augmenter.

L'autonomie ne cesse d'augmenter

C'est ici le point faible de la voiture électrique. Plus l'autonomie est grande, moins il est nécessaire de la recharger. Car la recharge pose problème. Si on parvient à charger vite, sans abîmer la batterie, il faut un courant de charge important et donc des problèmes de puissance appelée forte.

Le réseau de distribution d'électricité est sous dimensionné par rapport aux besoins escomptés des voitures électriques. Du coup, la charge ne peut être très rapide et courte en temps. De plus, pour augmenter l'autonomie, il faut accroitre la capacité ou réserve d'électricité de la batterie. Cette batterie représente environ 50% du coût d'une petite voiture électrique genre Zoé. Elle représente environ 80% du coût d'une voiture électrique genre Tesla qui garantit une plus grande économie mais pour un coût très supérieur ! Et la pollution de fabrication qui va avec !

Certes des progrès sur les batteries sont toujours possibles.
Mais faut il mettre la charrue avant les boeufs ?

N'est il pas plus sage et écologique de prendre toutes les mesures adéquates avant de se lancer dans une multiplication des petites voitures électriques ? En fait les lobbies du tout électrique, prennent les usagers pour des cobayes !

 

Association-Ginux et générée par web concept en :0.015 secondes